mercredi 10 juin 2015

samedi 25 mai 2013

Accueil


 Patrice Caumon : Chanteur, comédien, cabotin aux faux airs de sérial killer, ex-punk à la voix de miel et aux textes à l'acide satirique.

   Patrice est en solo avec un EP 6 titres, UN AUTRE IMBECILE, chez Believe Digital, à écouter ICI.



   "UN AUTRE IMBECILE" contient :

- des chansons amorales à l’humour féroce (Tout est faux chez Madame, Requin, Un autre imbécile)
- un duo acidulé (Célesta
- un tombeau (Chanson pour Yoyo)
- un blues qui noie sans vergogne la mauvaise foi dans la bonne (Tout fout l’camp).

   Ambiances rock et/ou électro, tempos parfois alanguis, sobre, efficace : ça te retourne le cœur. 


vendredi 24 mai 2013

"Un autre imbécile" LIVE aux "Affreux Jojos"

A écouter :

à l'émission LES AFFREUX JOJOS

Merci à toute l'équipe de doux-dingues des Affreux Jojos pour ce super moment passé ensemble, dont j'ai égoïstement extrait seulement ce live. L'émission avait lieu dans un ancien tribunal, lui-même situé dans un ancien prieuré, à La Réole. Le public était super drôle, les animateurs aussi, comme on l'entend à la fin du son.

mardi 14 mai 2013

Article dans Sud-Ouest, pour la sortie de disque

La version texte est en dessous

Les refrains féroces de Caumon


Désormais en solo, l’ex-Oisillon tombé du nid publie un répertoire acide et drôle à écouter sur cinq concerts.

Héraults du bon goût, de la bienséance et du politiquement correct, passez votre chemin. Ou préparez-vous à ce que ces couplets égratignent vos chastes oreilles. Depuis les Oisillons Tombés du Nid (dont il était la moitié), Patrice Caumon a appris à maîtriser l’art de voler dans les plumes. Et ne s’en prive pas.


Patrice Caumon : le sens du second degré.

Après près d’une décennie en binôme avec un vrai-faux guitariste italien (le duo Caumon & Costa), ce néo-Landais aux airs conjugués de gendre idéal et serial killer s’apprête à publier un premier disque solo. Et les six chansons du EP « Un autre imbécile » sont orchestrées avec une finesse et une joliesse appliquées vouées à contraster avec l’acidité du propos. Un ressort comique osé mais efficace.


Du citron sur les plaies

Avec un sévère sens du second de gré et du contrepied (de nez), Caumon fustige les réacs en se vautrant dans leur mauvaise foi (« Tout fout le camp »). Idem, pour évoquer la rupture amoureuse, il chante sa déception avec une méchanceté farouche : « (Trouve-toi) un autre imbécile » agit comme le vinaigre sur les huîtres ou le citron sur les plaies ouvertes. Piquant !

A la misogynie provocatrice du reggae rachitique « Tout est faux » ou au sautillant « Requin », rengaine aux humeurs balkaniques et au cynisme décomplexé, on peut préférer la délicatesse de la ballade nostalgique « Célesta » ou la subtilité de l’hommage à l’ami disparu (« Chanson pour Yoyo »).

Avant la sortie en CD et en digital d’« Un autre imbécile », Patrice Caumon sera en concert, ce week-end en bord de Garonne. Tout seul avec sa guitare en bois, les pieds nus et la grimace véloce. Tel un authentique « entertainer ».

Son « Scenic Experience Tour » le conduira ensuite à travers la Gironde et les Landes. Et à l’automne, la parution d’un second EP de nouvelles chansons (« C’est ton ami », remixé par DJ Moule) annoncera une nouvelle tournée, attendue en Belgique, dans la région Midi-Pyrénées et sur la côte d’Azur.

Dimanche 19 et lundi 20 mai à 16 heures et 20 heures à Bordeaux (Guinguette Chez Alriq, quai de Queyries, 6 €) Mais aussi lundi 20 à 14 h 15 à Créon (le Chat Huant), le 22 juin à Bordeaux (Le petit Chaperon Rouge) et le 28 juin à Langoiran (le Splendid) www.patricecaumon.com


dimanche 31 mars 2013

Live au Galetas, Salvagnac









Live au Galetas, Salvagnac. Photos de Tim, merci encore à Mireille et à toute l'équipe.




jeudi 7 mars 2013

Du trac ou du « nhac » ?

Mon premier article 'solo', signé d'une excellente plume à Sud Ouest (40, bien sûr)
Publié le 06/03/2013 à 06h00
Par Jean-Jacques Fénié



Caumon l’éclectique aura du « nhac »

Partager



Avec sa programmation au total assez éclectique, le Cercle de l’Union est devenu au fil des saisons un petit lieu branché. Exemple, vendredi prochain, 8 mars, avec le nouveau spectacle de Patrice Caumon, ses chansons « à l’acide sulfurique »…
Cet inclassable (chanteur, écrivain, invectiveur, poseur de questions…), basé dans les Landes et même assez près de Pissos, a déjà beaucoup d’heures de vol. Il a d’abord commencé avec Les Oisillons tombés du nid. C’était il y a bien deux lustres. Des années lumières presque, pendant lesquelles il s’était fait les plumes en prenant son envol.
Entre temps, il a écrit, joué la comédie, fait des animations, fréquenté maints ateliers où il a perturbé les uns, enchanté les autres avec son univers décalé mêlant joyeusement et gaillardement poésie, absurde et humour.

Du trac ou du « nhac » ? 

 Le public de Pissos le connaît un peu car il a participé plusieurs fois aux happenings estivaux de Cinémagin’action. Il est, paraît-il, sur le point de faire paraître un livre sur le trac, un phénomène bien connu qui hante mais stimule aussi les artistes. Il a pour cela collaboré avec le photographe Pierre Wetzel, auteur pour cet ouvrage d’une cinquantaine de portraits de célébrités que Patrice Caumon a interviewées (Cali, H.-F. Thiéfaine, Caroline Loeb…).
Sera-t-il lui-même pris de stupeur et de tremblements sur la « scène » du Cercle, vendredi soir ? On en doute, car l’animateur-aboyeur (sa propre définition) se dit « désagréable, plein de roublardise et d’humour vache »… 

Il devrait avoir du « nhac ». Il est bien connu cependant que la férocité et l’impertinence peuvent cacher une âme tendre et fragile.
Dans la salle (rénovée) du Cercle, où ce nouveau spectacle solo de Patrice Caumon sera enregistré pour un prochain clip par Pablo Jaraute (technicien son de Cinémagin’Action), Arnaud Jacquet, Mier (vidéo) et Philippe Boyé (lumières), ça devrait donc défriser.
Vendredi à 21 heures au Cercle, 101, route de Daugnague. Apéro-musique à partir de 19 heures. Contact : 05 58 08 90 85.
Pissos

newsletter