BIO

« La tendresse de Bourvil, l'énergie de Johnny Rotten »

Patrice Caumon, 46 ans, 1m80, cheveux poivre et sel, yeux marron-jaune, quelques grains de beauté mal placés, groupe sanguin O+, pratique la marche, la méditation et le yoga.
A commencé par étudier les Lettres Modernes, la Musique Contemporaine et le Punk Rock. Est passé à la Chanson, en se demandant pourquoi la chanson devrait être "française". 
Il a vécu en Charente Maritime pour ses débuts dans ce monde flottant, puis 15 années à Bordeaux, 11 merveilleuses années dans les Landes, au fond du bois. Habite aujourd'hui en famille le 47, où il se sent vraiment pas mal.
Pour ses chansons, il a reçu des prix et des médailles, qui sont en papier crépon et en chocolat, comme tous les prix et toutes les médailles. Pourquoi en faire étalage ? 
Ecrivain, il a commis le légendaire livre de cuisine Les Plats qui font péter, 36recettes propres à incommoder vos ennemis et se débarrasser des fâcheux aux Editions de l'Epure. Sortiront plus tard chez le micro éditeur Sam Sufy le Nouvel Eloge de la masturbation (2011) ainsi que le jouissif La Mort comme nourriture (2012).
En 2013, décidément abandonné par tout accompagnateur, il débute, bien obligé, une carrière solo. Sortie du EP 6 titres Un autre imbécile chez Believe Digital.
En 2018, il sort Wow et le fera connaître ou en solo, ou accompagné des plus foufous des zicos du coin, les Wackies.